Sélectionner une page

Secrets de beauté

L'exposition "Secrets de beauté - Maquillage et coiffures de l’époque Edo dans les estampes japonaises", qui réunit près de 150 estampes et 60 objets, est une plongée dans l’intimité et les rituels de beauté des femmes de l’époque Edo (1603-1868).

Info réservation

Type d’accès: reservation
Téléphone:
Email:

Blanc, noir, rouge : le maquillage de l’époque Edo se compose principalement de ces trois couleurs. Exhiber une peau d’une blancheur immaculée étant un point crucial pour les femmes, de la poudre blanche est toujours appliquée sur le visage, le cou et la nuque. Le noir est lié aux rites de passages. Si les femmes du peuple se teignent les dents de noir une fois mariées et se rasent les sourcils à la naissance de leur premier enfant, dans la noblesse de cour et l’aristocratie guerrière, passé un certain âge, elles redessinent leurs sourcils en haut du front. Quant au rouge, rare et précieux, il se pose avec parcimonie sur les lèvres et les joues.

L’art sophistiqué de la coiffure connaît son apogée à l’époque Edo. Les styles de chignons se diversifient rapidement, au point qu’on en aurait compté jusqu’à plusieurs centaines ! Parallèlement se développent les ornements de cheveux qui égaient les chevelures. Tout comme le maquillage, les coiffures sont des indicateurs d’âge, de classe sociale, de statut matrimonial ou encore de profession.

Dans la société hiérarchisée de l’époque Edo, les femmes ne peuvent choisir librement leur maquillage ou leur coiffure. Mais l’inventivité dont elles font preuve sont à l’origine d’un art diversifié de la toilette, l’une des plus belles occasions de se parer magnifiquement étant la cérémonie de mariage.

Les trois séries d’estampes réunies dans la dernière section représentent la femme japonaise de l’époque Edo dans son incroyable diversité : femmes du petit peuple, courtisanes, épouse et concubines du shôgun...

Ces œuvres nous font pénétrer dans de multiples scènes de la vie quotidienne et subliment la beauté de ces femmes.

En raison de la fragilité des estampes, leur présentation se fera en deux temps : 1er volet : 7 octobre-28 novembre / 2e volet : 3 décembre-6 février.

Les dates

Du 7 octobre 2020 au 6 février 2021 :
mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 12h à 20h

Adresse

Maison de la culture du Japon
101 quai Branly
75015 Paris

Informations complémentaires
6 : Bir-Hakeim (68m) 6 : Passy (390m)

Contact

Maison de la culture du Japon à Paris
01 44 37 95 00 / 01

Du 7 octobre 2020 au 6 février 2021 : <br />mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 12h à 20h<br />

Autres événements

Imaginons des solutions pour l’orientation (en ligne)

Lors d’un cycle de 2 ateliers, échangeons et construisons ensemble des solutions pour les acteur·ices de la jeunesse et de l’éducation sur l’orientation scolaire et professionnelle.

Avec l’association Azimuto, en résidence Living Lab à la Cité des sciences et de l’industrie.

lire plus
Virginia Constantine

Virginia Constantine

Fille du célèbre auteur-compositeur-interprète Jean Constantin et de Lucie Dolène, la voix française de Blanche-Neige, Virginia grandit bercée par les plus grands crooners de l’âge d’or du Jazz vocal.

lire plus
Share This